Après une fantastique session 2008 et les concerts avec orgue aux Jésuites, l'Harmonie Shostakovich a axé sa session 2009 sur un programme tourné vers les compositeurs anglais contemporains, sous la direction de Stéphane Delley. Un tour d'horizon d'images musicales de Paris à l'Ecosse, des danses aux chants populaires, pour explorer la richesse du répertoire anglais pour orchestre à vent.

 

Programme musical :

 

First Suite for Band, de Gustav Holst (1874-1934)

La première suite de Holst est une des oeuvres majeures pour orchestre à vent. Elle est composée de trois mouvements, chacun ayant sa propre forme et son caractère. Toute la composition est basée sur un thème de huit mesures dans le style du folklore anglais, mais né de l'imagination du compositeur. Ce thème est exposé au début du premier mouvement pour être ensuite repris dans toute l'oeuvre, dans des variations lyriques, rhytmiques ou ornementées.

 

Paris Sketches, de Martin Ellerby (*1957)

La pièce Paris Sketches du compositeur anglais Martin Ellerby est une pièce en quatre mouvements présentant différentes scènes de la métropole française. Saint-Germain-des-Prés présente la ville qui s'éveille et s'anime au lever du jour. Pigalle est un mouvement jazzy, plein d'esprit et de joie. Le Père Lachaise est un mouvement rêveur, romantique et amoureux, alors que Les Halles s'ouvre sur une fanfare Hollywoodienne, festive et entraînante.

 

Le compositeur fait référence de manière implicite ou explicite aux compositeurs qui ont habités ou travaillé dans ces quartiers tels que Ravel, Stravinsky, Prokofiev, Satie ou Berlioz.

 

Four Scottish Dances, de Malcolm Arnold (1921-2006)

Le compositeur anglais Sir Malcolm Arnold, né en 1921 à Northampton est l'une des figures du 20ème siècle, avec un remarquable catalogue d'œuvres pour orchestre, brass-bands et harmonies. Il a en particulier composé de nombreuses musiques de film, dont une des plus connues est certainement celle du Pont de la rivière Kwaï.
Four Scottish Dances a été composé en 1957 pour le festival de musique légère de la BBC. Ces danses sont basées sur des mélodies traditionnelles. Avec des styles très différents comme la gigue, la quadrille écossaise ou la ballade rêveuse, cette œuvre en quatre mouvements reflète la tranquillité et la beauté de l'Ecosse ainsi que la vivacité et l'enjouement de sa population.

 

Danceries, de Kenneth Hesketh (*1968)

L'oeuvre Danceries de Kenneth Hesketh est aussi fraîche qu'un collier de pâquerettes. C'est une pièce en quatre mouvements : "Lull Me Beyond Thee" (Que je trouve le repos auprès de Toi, mon Dieu), "Catching of Quails" (En saisissant des cailles), "My Lady's Rest" (Le repos de ma mie) and "Quodlings's Delight" (La joie de Quodlings). Chacune représente une photographie musicale descriptive qui s'inspire de musiques traditionnelles et populaires du dix-septième siècle.

English Folk Song Suite, de Ralph Vaughan Williams (1872-1958)
Ecrite en 1923, English Folk Song Suite est l'une des pièces les plus connues du compositeur anglais Ralph Vaughan Williams. Comme beaucoup d'autres, Williams collectait les chants traditionnels et populaires, car il pensait que l'industrialisation allait les faire disparaître. C'est ainsi qu'il en laissa en héritage plus de 800.
La pièce comporte trois mouvements basés sur les chants Seventeen Called Sunday, My Bonny Boy et Folk Song from Somerset.

 

Chanson de Matin op. 15/2, Elgar (arrangement Johan de Meij)

Sir Edward Elgar est un compositeur anglais de la fin du dix-neuvième siècle. Il est en particulier connu pour la pièce "Pomp and Circumstance". La pièce Chanson de Matin a été écrite en 1899, faisant référence à un premier morceau, "Chanson de Nuit", écrit quelques années plus tôt. Ces deux pièces ont été écrites au début de la carrière d'Elgar et sont devenues rapidement très populaires.